En amoureuse des matières 1ères nobles, j'ai l'énorme chance d'avoir un oncle qui habite au Maroc. À Essaouira plus exactement, donc en pleine zone productrice de cette précieuse huile. Lors d'un séjour chez lui, j'avais fait de la prospection, pour trouver un partenariat pour ma boutique. Car une bonne partie de l'huile cosmétique est fabriquée par de très grosses sociétés, tenues principalement par des étrangers.. Je voulais de l'huile artisanale ! Produite par des marocains. J'avais fini par trouver une petite entreprise familiale marocaine, faisant une huile d'Argan (cosmétique) de très haute qualité. J'ai travaillé avec eux jusqu'à la fermeture, et ai été comblée par leur travail. Qui lui perdure ! Et que j'ai envie de partager.

Je vais donc tenter de vous faire découvrir en détails et apprécier cette huile fabuleuse, et essayer de revenir sur quelques idées reçues la concernant... on lit en effet beaucoup de choses sur l'Argan, des plus censées aux plus farfelues ! Et surtout, je vais vous parler de marocains passionnés par leur huile, et donc passionnants !

L'Arganier: Argana Spinoza :

               arganier

C'est un arbre de la famille des Sapotacées (Sapotaceae), tout comme le karité d'ailleurs. Il est endémique du Sud marocain, et ne pousse nulle part ailleurs. Cet arbre extrêmement résistant s'est remarquablement adapté à la sécheresse grandissante de cette région. Les forêts d'Arganiers s'étendent sur 800 000 hectares (environ 21 millions d'arbres), et il a été classé comme patrimoine de l'humanité par l'Unesco. Malheureusement 600 hectares disparaissent chaque année, à cause d'excès de pâturages, de déboisement (pour le bois combustible ou la construction humaine) et la désertification de cette région... Mais cela revient déjà sur une idée reçue: l'huile d'Argan est chère parce qu'elle est rare ! Les 21 millions d'arbres assurent encore de belles récoltes ! Et son prix a d'autres explications que nous verrons plus bas.

Utilisations: cet arbre millénaire, largement présent dans les mythes et légendes marocains, est indispensable aux hommes de cette région (arrière pays d'Essaouira à Agadir). Ils utilisent son bois comme combustible (très dur, il fait de l'excellent charbon de bois), ses feuilles comme fourrage, et la chair de ses fruits nourrit les animaux. Les noix (noyaux) présentes dans les fruits elles aussi s'utilisent: la coque séchée sert de combustible de chauffage, et l'intérieur (les amandons) contient la précieuse huile d'Argan.

L'huile d'Argan:

Fabrication:

fruit_x100   argan_fruis_presque_sec_300    argan_fruis_sec_300      

Le fruit ressemblant à une grosse olive, d'abord vert, devient jaune/marron lorsqu'il est mûr, puis marron foncé lorsqu'il est sec. Il doit être ramassé entier impérativement lorsqu'il est destiné à la confection des huiles (alimentaires ou cosmétiques). Pourquoi ?

Après sa rareté, voici un autre point qui doit être éclairci... on parle souvent d'huiles de mauvaise qualité (à odeur très forte) issues d'amandons digérés par les chèvres. Mais qu'en est-il exactement ? Des marocaines peu scrupuleuses iraient-elles délibérément "fouiller" les crottes de chèvres pour obtenir plus d'amandons ?

Heureusement il n'en est rien ! Comme vu plus haut il y a encore assez d'Arganiers pour une production abondante. En fait, le Maroc est un pays étonnant, où les chèvres, très friandes des fruits de l'Arganier grimpent aux arbres pour s'en délecter... elles avalent donc fruit et noyau, mais celui-ci trop dur ne peut pas être digéré, et est donc rejeter dans les excréments. Soumises au soleil brûlant, aux précipitations (rares mais fortes) et aux insectes, les crottes disparaissent assez rapidement, ne laissant alors qu'un noyau sur le sol... Pour les ramasseurs, comment savoir alors sous un arganier quels noyaux sont simplement tombés de l'arbre et quels sont ceux passés par le tube digestif d'une gourmande ?

La seule et unique parade est donc de ne ramasser QUE les fruits entiers ce qui réduit largement le rendement ! Il faut ensuite dépulper les fruits un à un, pour séparer chair et noyau (ou noix)

argan_6_noix_300

puis casser le noyau pour obtenir les amandons (3 maximum par noix) amandons_300

étapes très longues et entièrement manuelles ! Ce point explique en partie le prix de l'huile, car celle-ci devient très longue à produire. Il faut entre 1 et 3 jours de travail pour obtenir 1 litre d'huile...

Le rendement aussi joue sur le prix de l'huile: 1 hectare donne environ 800kg de noix (noyaux), qui donnent environ 40 kg d'amandons, ceux-ci permettant d'obtenir environ 18 Litres d'huile(cosmétique ou alimentaire). 1 arbre donne de 6 à 8kg de noix, et il faut 6 à 7 arbres pour faire un litre d'huile...

Les huiles d'Argan: il existe 2 sortes d'huiles: alimentaire et cosmétique. La différence ? Pour obtenir l'huile alimentaire, les marocaines font griller les amandons avant le pressage (ce qui lui donne toute sa saveur), alors que l'huile cosmétique elle est obtenue par pressage d'amandons non grillés. Préservée de la chaleur, elle conserve ainsi mieux toutes ses qualités cosmétiques.

Le pressage: il y a 2 méthodes de pressage, la méthode manuelle et traditionnelle et la méthode mécanique. Les coopératives de femmes utilisent souvent la méthode de pressage manuelle, même si parfois ce n'est plus que pour les démonstrations au public...

Méthode traditionnelle: les amandons sont écrasés avec une meule en pierre, jusqu'à l'obtention d'une pâte épaisse. Mais il faut séparer l'huile du "tourteau" (boule de pâte, contenant la chair et l'huile)... c'est le seul petit souci de la méthode traditionnelle, il faut mettre en contact l'huile avec l'eau... qui l'on sait ne font pas très bon ménage...et augmente le risque d'oxydation de l'huile.

La méthode mécanique: cette connotation pourrait être mal interprétée, surtout mise en opposition avec "méthode traditionnelle", presque exclusivement associée à gage de qualité... Je pense que l'huile d'Argan est l'exception qui confirme la règle... La méthode mécanique est une extraction à froid, par simple pressage. Elle n'entre jamais en contact avec aucune autre substance. Cela évite donc simplement le contact huile/eau, et elle peut rester très artisanale, et permettre d'obtenir une huile de très haute qualité !

C'est la manière de travailler qu'utilise Mr Houssaine, à la tête de la petite production bio que j'ai sélectionnée: Arganicas. Il a eu l'extrême gentillesse de me faire visiter sa frabrique et de me permettre de prendre des photos. Cela me permet de vous illustrer son travail, et à l'époque en tant que revendeur d'assurer une transparence optimale pour mes clientes. Je pouvais leurs proposer une huile de très haute qualité, produite en toute transparence par une entreprise familiale, qui il va sans dire, sélectionne ses noix avec le plus grand soin, et n'utilise QUE des fruits entiers dépulpés (les renseignements sur ce point m'avaient été donnés par Mr Houssaine également, c'est primordial pour lui !)

La méthode mécanique (à froid):

Au fur et à mesure que l'on casse et tri (manuellement) les amandons, ils sont assemblés dans une bassine (bleue sur la photo) machine_d_part_300 puis versés dans "l'entonnoir" en inox du dessus de la machine.

 

Par l'entonnoir, les amandons sont entraînés vers la petite presse, lente et à froid. En sortent séparément l'huile (dans le bac inox) et le tourteau (ici très sec car comportant peu de résidus d'huile et en forme de serpentin) dans le bac blanc.

     pressage  tourteau_et_huile

 

L'huile est alors récoltée et on la laisse décanter un peu. Puis elle est passée sur des filtres mécaniques (toile fine plissée) pour la débarrasser des résidus de tourteau. Enfin elle est laissée reposer, puis mise en bouteille.

Étant conditionnée dans des bouteilles en verre blanc (plus abordable au Maroc que le verre teinté ou l'aluminium), chaque flacon d'huile est vendu avec une boite de protection pour protéger l'huile de la lumière, accompagnée d'une notice.

argan_avec_boite_300

Chaque boite comporte la DLU obligatoire (date limite d'utilisation). Pour l'huile d'Argan elle est de 2 ans après pressage (bouteille fermée). Cette DLU vous donne donc la date exacte depuis le pressage de l'huile... Une fraîcheur optimale, que seule une petite exploitation artisanale peut assurer.

Qualité de l'huile d'Argan: Il y a malheureusement d'autres moyens de traitement, de production et de qualités peu respectueux de cette précieuse huile... qui n'a pas en tant que touriste tenté d'acheter de l'huile d'Argan à Marrakech ? Et subi une grande déception assez rapidement... Certains points doivent vous alerter (un peu les mêmes repères que pour le beurre de Karité):

- mon huile sent très fort: il y a plusieurs explications: soit les amandons ont été achetés "bruts" à un marchand peu regardant... qui n'a pas pris la peine de les acheter entiers et les dépulper ! Certains ont donc été digérés par les chèvres (cf plus haut) et ont donc transmis une odeur rance à l'huile.

Mais l'huile a peut-être "tournée": chaleur excessive, mauvais conditionnement, mauvaise conservation, lumière, huile laissée longtemps à l'air (donc oxydation), âge... malheureusement ces traitements altèrent gravement la qualité de l'huile !

L'huile alimentaire est beaucoup plus foncée et sent plus fort que l'huile cosmétique. Une huile alimentaire de mauvaise qualité sent assez mauvais ! Quant elle n'est pas "coupée" avec d'autres huiles...

- mon huile ne sent rien: inversement ce n'est pas bon signe non plus... L'huile d'Argan (comme le Karité) a une odeur particulière, et très reconnaissable. Elle doit être bien présente pour de l'huile de bonne qualité. Là encore il y a plusieurs explications: certains petits malins achètent (ou fabriquent) de l'huile de mauvaise qualité et la désodorisent ! Les causes multiples de "mauvaise odeur" du paragraphe précédent sont ainsi totalement masquées... et par enchantement votre huile n'a plus aucune odeur ! Mais plus aucune propriété non plus...

Votre huile peut également être "coupée" avec d'autres huiles inodores. L'odeur de l'huile d'Argan (en minorité) est alors diluée, et devient presque imperceptible... Cela se voit généralement à la couleur: l'huile d'Argan cosmétique est assez dorée, elle devient très claire si elle est coupée. Il arrive parfois que si on laisse l'huile reposer quelques jours, elle se dissocie en 2... un peu d'huile d'Argan et beaucoup d'huile X, tellement moins chère...

Une bonne huile d'Argan cosmétique a une odeur légère mais bien présente, reconnaissable entre mille. Mais celle-ci peut déplaire.. Si c'est votre cas, ne vous privez pas pour autant de ses merveilleux atouts dans vos produits, vous pouvez simplement la masquer en utilisant des HE ou des extraits, des parfums bio..

Ce post avait été écrit en mars 2010 pour présenter notre partenariat. Je l'ai simplement remanié, afin d'en garder les infos générales, qui je pense peuvent vous intéresser. Je prépare aujourd'hui un second post, sur les propriétés et les substances que contient l'huile d'Argan, pour compléter cette présentation.

Attention: les textes et les photos (que j'ai prises moi-même) appartiennent à Alternative NATURE. Il est donc interdit de les utiliser sans mon autorisation. Merci de respecter la propriété intellectuelle et photographique !